Je vous accompagne vers le mieux-être dans un environnement optimal et bienveillant

Conseil avant la séance :
2 jours avant le rendez-vous, prendre des repas légers, en évitant de consommer des crudités et des protéines animales. Privilégier les céréales, légumes et fruits cuits. Le jour du RV il est préférable d’être à jeun de tout solide.

Entretien et conseils : 1h
Un temps de dialogue est nécessaire, afin d’établir une relation de confiance et répondre à toutes vos questions.
A l’issue de la séance, un accompagnement nutritionnel personnalisé vous sera proposé, afin de conserver une bonne hygiène de vie et une meilleure santé.

Irrigation du côlon : 45 min à 1h
Pendant la séance, je suis à vos côtés en effectuant des massages abdominaux pour favoriser la détente et stimuler le péristaltisme ( mouvements de l’intestin)

Fréquence des irrigations  :
En première phase, deux séances rapprochées sont conseillées. Puis la fréquence des irrigations est adaptée à vos besoins.

Quelques conseils alimentaires avant et après une irrigation du côlon

Il est conseillé de manger léger 48 heures avant une irrigation: 
– Éviter les graisses cuites et saturées (pâtisseries, fritures..)
– Privilégier les cuissons douces simples avec un filet d huile d’olive (Vapeur, papillote, étouffée)
– Éviter les légumes et fruits crus
– Manger des légumes cuits (ratatouille, courgettes, potiron, navet, …) des fruits cuits ( compote, fruits aux fours) du riz, des pâtes.
– Supprimer les produits laitiers ( lait, fromage) qui fermentent.

Le jour de l’irrigation il est conseillé d’être à jeun de tout solide, et boire une boisson chaude. Si cela est trop difficile pour vous, mangez peu et privilégiez soupes de légumes,  légumes cuits, compotes pour éviter les ballonnements.

Après l’irrigation adopter une alimentation légère :  légumes cuits, riz, compote. Ne réintroduire la viande que 48 h après la séance.

Des renseignements complémentaires vous seront communiqués lors des prises de RV.
L’irrigation du côlon n’est pas un acte médical mais une mesure d’hygiène (J.O n°21 du 7/10/1982)